Gestion du code source

  • ATTENTION : suite au remplacement de CVS par SVN, les présentations ci-dessous ne sont plus tout à fait à jour, même si la philosophie de gestion des sources est toujours la même *

Présentation des principes et intérêts des système de contrôle de version pour les projets informatiques. Application au cas de Morph-M.

Contenu

  • présentation rapide des principes de base de la gestion des sources
  • mise en place de ces principes dans le contexte Morph-M
  • une mise en application sur un faux projet

Bibliographie

Support pédagogique

Transparents : Un exposé des fonctionalités de CVS et de son utilisation pour Morph-M.

A retenir

En plus des commandes présentées dans divers tutoriaux (voir Bibliographie), il est important de retenir la démarche liée à l'utilisation d'un gestionnaire de version:

  • Tout travail non-commité n'est pas terminé : lorsque votre code marche et passe les tests il faut enregistrer les modifications que vous avez faites (les "commiter") sans quoi c'est comme si vous n'avez rien fait !
  • Il ne faut enregistrer que les fichiers que vous avez édités et notamment laisser de côté les fichiers qui sont générés automatiquement par vos divers outils de développement tels que les fichiers objects ".o" ".a" ".pyc" (...), librairies ".so" ".dll" ".lib", fichiers de bases de données Visual ".ncb" (...) , et tout autre fichier susceptible d'être regénéré à partir des sources déjà enregistrées avec le gestionnaire de version.

AtelierSCM.pdf (1.6 MB) Serge Koudoro, 11/10/2008 04:33 PM